Formation par extension en Angola

by | 7 Aout 2020 | Former aujourd'hui

L'Institut Biblique d'Angola (IBA) est une école biblique des Assemblées de Dieu de trois ans de niveau diplôme qui a été ouverte du milieu à la fin des années 1980 à Cacuaco, une banlieue de Luanda, en Angola. Au fil des ans, l'IBA a vu des centaines de pasteurs formés pour le ministère, ce qui a créé un besoin désespéré d'éducation théologique au niveau universitaire - d'où la naissance de Faculdade Teológica da Assembleia de Deus Pentecostal (FATAD), leur programme de diplôme et de diplôme avancé qui fonctionne maintenant sur le même campus que IBA. La FATAD a connu une croissance considérable et compte actuellement 375 étudiants inscrits sur son campus principal à Cacuaco, avec 230 autres inscrits dans son extension à Huambo.

«Avec la création du FATAD et un nombre croissant de ses diplômés BA [qui pourraient servir d'enseignants pour l'IBA]», a expliqué le missionnaire de l'AGWM Harry Osland, directeur du FATAD, «il est devenu possible pour l'IBA d'élargir ses offres, en décentralisant l'éducation et en permettant plus d'extensions d'IBA régionales, provinciales et même maternelles. Le FATAD est devenu la source d'enseignants et d'administrateurs qualifiés pour ces écoles et a facilité la croissance d'autres programmes de formation de niveau inférieur, rendant une solide éducation biblique et théologique disponible dans tout le pays.

Grâce à cette collaboration, IBA - qui propose toujours des écoles de jour et de nuit sur son campus principal - a désormais des extensions dans les provinces de Lunda Norte, Lunda Sul, Bié, Huambo, Benguela, cinq extensions à Cuanza Sul et quatre autres extensions dans la grande région de Luanda. Il y a 15 extensions en tout, plus l'école d'origine de Cacuaco, avec un total d'environ 400 étudiants inscrits. Les extensions sont désormais toutes autonomes, sans fonds provenant d'IBA. Au contraire, une partie des frais de scolarité est envoyée à l'IBA, qui à son tour fournit le matériel de cours requis pour les extensions.